Nous sommes toujours en Provence et il vous faut faire un bond en arrière de quelques 12 années.

 

Je vous rappelle que la rubrique "Rétrospective" parle des voyages faits avec les enfants au cours de ma carrière.

 Les photos ont vieillies mais surtout le photographe n'était pas encore vraiment à la hauteur ! LOL !

 

Cette année-là, nous sommes allés jusqu'à Aubagne et la Treille pour marcher dans les pas de Marcel Pagnol.

 

Promenade dans les collines et visite des lieux où a vécu Pagnol.

 

Son buste à Aubagneau Petit Monde de Pagnol que je vous ai présenté lors de la dernière rétrospective.

 

 

 

provence 2005 (501)

 

 

Sa maison natale, à Aubagne.

C'est ici, au 16 Cours Barthélemy, que Marcel Pagnol vit le jour le 28 février 1895.

 

provence 2005 (623)

 

Il mourut à Paris le 18 avril 1974 et fut enterré au cimetière de la Treille.

C'est dans ce village, installé à la Pascaline, qu'il écrivit le début de sa trilogie :

La Gloire de mon Père, Le Château de ma Mère et le Temps des Secrets.

 

 

provence 2005 (594)

 

 

 

La Treille est un quartier du 11è arrondissement de Marseille, où la famille Pagnol passait pour rejoindre le hameau des Bellons.

Elle y possédait une maison, la Bastide Neuve, dont Pagnol parle dans son oeuvre.

 

 

provence 2005 (599)

 

 

En arrivant à la Treille, un canal d'irrigation.

J'ai longtemps cru ( et raconté à mes élèves) qu'il s'agissait du canal que longeait la famille Pagnol pour se rendre à La Bastide Neuve.

C'est entièrement faux. D'ailleurs quand on sait où est le château de la Buzine, on se rend bien compte que ce n'est pas possible.

 

provence 2005 (601)

 

 

Pour ce circuit dans les collines, nous avions un guide, Mario, enfant du pays qui nous a transmis toutes les petites anecdotes sur Pagnol.

 

Je le remercie chaudement d'avoir traîné une trentaine de bambins plusieurs années de suite derrière lui sans jamais se départir de sa bonne humeur !

 

Et vous, je vous remercie de me lire jour après jour, même de manière silencieuse.

Merci à ceux qui laissent un petit mot ô combien apprécié. C'est ainsi que s'ouvrent des échanges très agréables dont je me régale quotidiennement.

 

Je vous retrouve demain pour un autre sujet.

Je vous embrasse bien fort !

 

LAVANDINE