Bonjour les zamis !

Contente de vous retrouver pour une nouvelle rétrospective du même voyage, à savoir celui de mars 2006.

Cette fois-ci, nous nous arrêtons à Glanum, site archéologique, non loin de St-Rémy de Provence.

 

provence 2006 glanum (23)

 

vue d'ensemble du site

 

provence 2006 glanum

 

Glanon est une cité grecque en l’honneur d’un dieu guérisseur avant d'être Glanum, la cité antique de l’empire romain.

On date son plein développement à partir du IIe siècle avant notre ère, sous le premier empereur romain, Auguste.

Ce que nous voyons ce sont essentiellement des reconstitutions, quelques recontructions.

 

provence 2006 glanum (2)

 

 

Les thermes sont construits à partir de 75 avant J.-C. Ils constituaient un lieu privilégié de la sociabilité antique et un important facteur de la romanisation.

Tout le monde se rendait aux thermes et ceci plusieurs fois par semaine !

 

provence 2006 glanum (18)

 

De gauche à droite:

Trois salles couvertes: la salle froide (frigidarium), la salle tiède (tepidarium) et la salle chaude (caldarium),

le terre-plein est un gymnase en plein air (palestre),

le bassin (natatio) se trouve à droite. Il était alimenté par une fontaine en forme de masque de théâtre.

 

provence 2006 glanum (19)

 

Le système de chauffage par le sol, l’hypocauste (les pilettes orange que vous voyez) a été mis au point par les Romains. On faisait des allers-retours entre les trois salles : le caldarium servait à transpirer pour permettre l’ouverture des pores de la peau et ainsi se nettoyer, la température ambiante pouvait atteindre jusqu’à 50°c; le tepidarium où l’on s’enduisait le corps d’huile d’olive mélangée à du sable pour exfolier la peau, que l’on raclait ensuite avec un strigile ; et le frigidarium pour se réhabituer à la température extérieure.

 

provence 2006 glanum (16)

 

La maison des antes est typique des demeures grecques méditerranéennes avec ses pièces distribuées autour d'une cour à bassin (impluvium). Elle doit son nom aux deux pilastres surmontés de chapiteaux corinthiens, appelés antes.

 

provence 2006 glanum (13)

 

Il y avait deux temples géminés de taille différente, construits vers 20-10 av. J.-C., sous le règne d’Auguste, en l’honneur de Livie et d’Octavie, l’épouse et la sœur de l’empereur.

 

provence 2006 glanum (25)

 

 

En 1995, le plus petit des deux temples (11 mètres de haut) a fait l’objet d’une restitution d’un angle. Seul le socle est d’époque ; le podium, les colonnes, l’entablement et le fronton ont été restitués à l’identique des fragments qui ont été découverts lors des fouilles. Ces temples respectent l’ordre corinthien.

 

provence 2006 glanum (26)

 

 

 

La source sacrée, devenue un monument au IIème siècle av. J-C (époque hellénistique) est nommée alors Nymphée. Un escalier descendait vers le bassin, alimenté par une galerie de captage. Les pèlerins espéraient la réalisation de leurs vœux en touchant l’eau.

 

provence 2006 glanum (30)

 

 

 

Nous arrivons au terme de cette visite mais nous ne quitterons pas St-Rémy de Provence pour autant car nous avions encore un lieu important à visiter cette année-là.

 

Pour le savoir, il vous faudra patienter quelques jours mais pas autant que moi pour la quille :-)

Mais ça c'est une autre histoire.

 

Je vous retrouve demain pour un autre sujet mais d'ici-là portez-vous bien et n'oubliez pas d'être heureux.

 

Bises

LAVANDINE