Cela fait un petit moment que je ne vous ai pas montré des devantures d'anciennes boutiques.

Certaines sont encore ouvertes, d'autres restent désespérément fermées.

 

Ici à Castilonnès (47)

Une boutique de cycles, bric à brac comme celles qui existaient dans les années 60/70.

Il reste encore une pompe à essence devant fournissant du mélange pour les solex et mobylettes.

 

 

castillonnes 08 14 (40)

 

 

Rien n'indique la nature des deux commerces suivants qui semblent avoir baissé depuis longtemps leur rideau en bois.

A Castillonnès

 

castillonnes 08 14 (41)

 

 

A Pont-Audemer (27)

 

pont audemer 22 07 (2)

 

 

A Saint-Flour, la façade a l'air en bon état et j'aurais tendance à penser que c'est une ancienne boutique qui a été transformée en habitation.

 

 

st flour 08 07 17 (58)

 

 

Toujours à Saint-Flour.

les recherches que j'ai faites sur le net m'indique qu'il s'agit d'une ancienne boutique d'un horloger décédé en 2012. (photo faite en avril 2017)

 

st flour 08 07 17 (54)

 

Le magasin "Le printemps" n'existe plus depuis longtemps à Pont-Audemer.

La publicité en céramique est restée.

Elle a même été rénovée par l'association

SAUVEGARDE DES PATRIMOINES DE LA BASSE-SEINE .

Voici ce que l'ont peut lire sur leur site.

Située sur le mur latéral d’un ancien magasin « Au Printemps », au dessus d’un bras de la Risle, cette enseigne pur « modern’style » était à demi effacée et des carreaux décorés étaient tombés dans la rivière et perdus depuis longtemps.

Le propriétaire faisait repeindre le mur. Nous lui avons proposé de restaurer bénévolement cette enseigne.

Opération difficile, sur un mur surplombant la rivière.

Il a fallu la nacelle servant à l’éclairage public pour démonter les carreaux qui serviraient de modèle et relever l’ensemble des motifs.

Valentine Goetz, professeur aux Arts Appliqués Olivier de Serres à Paris, a fait appel à son collègue céramiste, Guy Musculus, et à ses élèves.
Il leur a fallu 3 ans de recherche de matériaux,  beaucoup d’essais de cuisson pour retrouver les matières, les couleurs et les techniques de l’époque, pourtant pas si lointaine, juste un siècle.

V.Goetz a redessiné les carreaux manquants, qui nécessitaient trois cuissons : dessin, couleurs, émail.

Ensuite, profitant de l’échafaudage, elle a pu rafraîchir les lettres peintes à l’huile à même le mur.

 

pont audemer 22 07 (55)

 

Je vous quitte sur ces quelques photos non sans vous souhaiter un bon début de semaine.

Je vous retrouve demain toujours avec autant de plaisir.

D'ici là, portez-vous bien !