Aujourd'hui, je commence une nouvelle série.

C'est l'une de nos étapes habituelles entre le Lot et Garonne et l'Hérault ou Les Pyrénées orientales.

Je veux parler de Naurouze dans l'Aude.

Dans le parc de Naurouze, les eaux de la Montagne Noire se déversent dans le Canal du Midi à son point le plus haut appelé la ligne de partage des eaux entre Méditerranée et Atlantique.

 

le seuil de naurouze 07 17 (6)

 

 

Nous aimons emprunter l'allée des platanes, plantée en 1809 et qui conduit à l'écluse de l'océan.

Elle est composée de 62 majestueux platanes de plus de 45 mètres de haut dont certains  atteignent des circonférences imposantes.

De 1974 à 1978, un projet de recreusement du bassin à des fins d'irrigation envisageait de détruire cette allée.

Elle a été conservée grâce à la mobilisation de la population très attachée à son patrimoine végétal.

 

le seuil de naurouze 07 17 (11)

 

 

A l'origine, l'espace traversé par l'allée était à la fois un port octogonal avec des quais et une réserve tampon pour la distribution de l'eau sur la ligne de partage. Les bateaux passaient dans le bassin.

On avait même envisagé d'urbaniser ses rives.

 

le seuil de naurouze 07 17 (2)

 

 

 

En 1686, Vauban constate un envasement du port et fait creuser une dérivation évitant aux bateaux d'entrer dans le bassin et leur faisant gagner du temps.

 

le seuil de naurouze 07 17 (12)

 

 

Les eaux de la Montagne Noire s'écoulent dans le canal par la rigole de la plaine.

 

le seuil de naurouze 07 17 (14)

 

 

 

J'ai encore plein de photos que je réserve  à d'autre moments.

Je ne sais pas encore ce que je vous présenterai demain mais la nuit porte conseil et je trouverai bien :-)

 

Mais en attendant, profitez bien de votre nouvelle journée et éventuellement du beau temps avant que la pluie n'atteigne votre région.

 

Je vous embrasse.

 

LAVANDINE