06 avril 2019

06/04/19 : Du côté de Nonnenweier # 3

  Avant-dernier volet de notre balade de l'autre côté du Rhin, à Nonnenweier. Rappelez-vous, nous sommes entrés dans la forêt. Il y fait moins chaud qu'en plein soleil.     Pas facile pour les deux toutoutes de franchir ces petits ponts en bois.  Il faut veiller à ce qu'elles ne se coincent pas les papattes entre les planches.     Un drôle d'arbuste encore défeuillé. Son ossature géométrique me plait beaucoup.     Si quelqu'un est fatigué de la promenade, je l'invite à se... [Lire la suite]

03 avril 2019

03/04/19 : Du côté de Nonnenweier # 2

  Je vous avais promis la suite de la balade à Nonnenweier. Après avoir longé les rives du Rhin et rencontré de nombreux cygnes*, nous entrons dans la forêt. * Zhom qui avait les deux toutoutes en laisse a préféré ne pas trop s'en approcher...       La végétation manque encore de densité et cela nous permet de profiter un maximum des étangs formés par les bras du Rhin.       Nous continuerons cette balade mais je vous laisse souffler 2/3 jours, histoire de ne pas vous lasser avec... [Lire la suite]
Posté par lavandine1 à 00:27 - - Commentaires [45] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
01 avril 2019

01/04/19 : Du côté de Nonnenweier # 1

Bonjour tout le monde et bonne entrée dans le mois d'avril !       Aujourd'hui, je vous emmène à Nonnenweier, un village de l'autre côté du Rhin. Cette balade nous l'avons faite, il y a trois semaines déjà. Vous me suivez ?   Nonnenweier est l'un des plus anciens villages du Ried allemand. Il est situé en face de Daubensand, en France, avec qui il ne formait qu'un avant 1789, malgré que le Rhin les séparait. Les terres appartenaient au  baron de Rathsamhausen. En 1790 au lendemain... [Lire la suite]
13 avril 2013

13/04/13 : Le sentier de la fromagère

    Autour de l’étang du Scamandre, un sentier permet de découvrir faune et flore de la Camargue. C’est le recul progressif de la mer et les dépôts des alluvions du Rhône qui a permis la formation d’étangs isolés et peu profonds bordés de roselières. Depuis le XIIème siècle les bras du Rhône sont restés inactifs ; ils ont laissé des étangs saumâtres et des alluvions qui ont permis la formation de prairies favorables à l’élevage des chevaux et des taureaux.    
Posté par lavandine1 à 07:36 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,