Nous sommes dans la région qui produit 80% du lin français et c'est tout naturellement que nous visitons le musée qui lui est consacré à Routot.

La visite commence par deux vidéos : de la fleur au textile et le second, le lin, matériau composite.

Suit une salle d’exposition de vêtements en lin qui nous surprennent par leurs textures très différentes les unes des autres au toucher.

Aujourd’hui 90% de la producteur européenne de la fibre de lin est transformée en textile (59% en habillement et 35% en linge de maison)

Toile de lin et application de peinture hologramme

 

routot 25 07 (1)

 

 

Taffetas de lin fauve

 

routot 25 07 (4)

 

 

Natte de lin brodée

 

routot 25 07 (5)

 

 

 

Velours de lin

 

routot 25 07 (6)

routot 25 07 (2)

 

Toile de lin peinte au goudron

 

routot 25 07 (8)

 

 

Lin et raphia

 

routot 25 07 (11)

 

 

Lin et fil de cuivre à mémoire de forme

 

routot 25 07 (12)

 

 

La pièce suivante est consacrée aux outils et aux machines qui servent à la récolte et la transformation du lin.

 

routot 25 07 (15)

routot 25 07 (16)

 

 

Peigne à égrener le lin dit égrugeoir

 

routot 25 07 (19)

routot 25 07 (20)

 

 

un semoir à archet

 

routot 25 07 (26)

routot 25 07 (29)

 

 

un ourdissoir avec compte-tours

 

routot 25 07 (30)

routot 25 07 (32)

 

 

La visite n’a rien de transcendant et je trouve de plus en plus qu’on appelle musée n’importe quoi.

Celui-ci se fait même appeler ECOMUSEE !

 

Moi ce que j'aime c'est de voir comment on passe de cette petite fleur bleue ou blanche éphémère aux produits finis.

Nous avons donc recherché un champ de lin.

Plus de lin en fleur naturellement puisque la pleine saison se situe au mois de juin.

 

fleur_lin_2

 

 

Au mois de juillet, place à l'arrachage et au rouissage.

Ici l'arrachage mécanique.

Pour conserver la longueur de sa tige, le lin doit être arraché trois semaines environ après la floraison.

 

st pierre les ifs 26 07 (11)

st pierre les ifs 26 07 (9)

st pierre les ifs 26 07 (10)

st pierre les ifs 26 07 (12)

 

 

Afin que le rouissage (une sorte de pourrissement de la tige) puisse s'opérer, on laisse ces bottes à plat sur le sol. Cette opération peut durer 3 à 8 semaines selon les prévisions météorologiques. Pour cela, il faut la pluie.

st pierre les ifs 26 07 (8)

 

Et voilà, vous savez tout .....

Je peux donc vous quitter jusqu'à demain !

Bonne journée.