Bonjour les « zamis » !

 

Aujourd’hui, pour continuer notre série sur Joinville … pas les ponts (hein !!!), je vous montre le château du Grand Jardin, le parc du Petit Bois et la chapelle Ste Anne.

 

Au XVIème siècle, Claude de Lorraine, premier duc de Guise, décide à son retour d’Italie, de construire un pavillon de plaisance, à l’écart de la cité, dans la vallée de la Marne. Il constitue une annexe du château fort situé sur les hauteurs. Par opposition à la forteresse médiévale, le pavillon prend le nom de Château du Grand Jardin. Il est entouré de verdure.

DSC_9517

 

Le château appartient à présent au département qui y organise de nombreuses animations. Nous n’avons pas pu le visiter car fermé lors de notre passage.

 

DSC_9515

 

 

A l’origine, le parc du petit Bois faisait partie du domaine du château. Claude de Lorraine s’y adonnait à son passe-temps favori : la chasse.

 

En 1754, la construction de la nouvelle route des Flandres à la Bourgogne coupe le domaine en deux.

Les Ponts et Chaussée avaient d’abord prévu de faire passer la route dans la ville mais il aurait fallu aligner les façades des maisons et les habitants ont signé une pétition pour que le Duc d’Orléans, héritier de la principauté de Joinville, accepte que la route passe sur son domaine.

DSC_9523

 

Le parc également racheté par la commune compte de nombreuses statues de fonte, rappelant le passé sidérurgique de la région ainsi que la chasse.

 

DSC_9522

 

Dans le cimetière, nous sommes allés voir la petite chapelle Ste-Anne, dédiée à la mère de la Vierge Marie.

Elle a été construite en 1504 par Guillemette Perraut et son fils, Gérard d'Allichamps, chanoine de la collégiale Saint-Laurent.

 

DSC_9578

La chapelle Sainte-Anne est le premier édifice somptuaire construit à Joinville en dehors de la volonté seigneuriale.

Elle a été financée par une famille de l’aristocratie locale.

La chapelle est donc un symbole de la puissance des grandes familles joinvilloises de l’époque.

 

Malheureusement elle est fermée et je ne peux qu’entrevoir une infime partie de l’intérieur. Dommage car cet édifice d’après ce que j’ai pu lire est intéressant à voir.

Chou blanc !

DSC_9568

 

Demain est un autre jour mais je me réjouis de vous retrouver.

 

Prenez bien soin de vous.

 

Bisous

 

Lavandine