Nous profitons de ce jour férié pour poursuivre notre découverte de Charroux.

 

La première chose que l ‘on voit en entrant dans la bourgade, c’est une tour octogonale qui perpétue le souvenir de l'une des plus puissantes abbayes bénédictines de la France médiévale l’abbaye st sauveur fondée en 785 par Charlemagne et Roger, comte de Limoges.

 

2

 

 

Il en reste la tour-lanterne du XVIme, dite tour Charlemagne, centre de la rotonde de l'église abbatiale, le cloître et quelques piliers du chœur et du transept.

 

2

 

Nous aurions pu visiter ce site le 15 août mais avec la chaleur estivale, nous avons préféré rester à l'ombre et lorsque nous sommes partis à la découverte de Charroux, la porte était close !

 

2

2

Adossées à l’ancienne chapelle St-Pierre et construites sur l’ancien cimetière au XVIème siècle, les halles ont été classées au MH en 1948 à la suite d’une menace de destruction.

 

2

 

Elles font partie des plus grands édifices charpentés du Sud-Ouest et acueillent toujours le marché.

 

2

 

 

La mairie

2

 

 

Ci-dessous, l’hospice ou asile St Jaques dirigé par une congrégation religieuse et en activité jusqu'en 1954, possédait sa chapelle et sa sacristie.

Accueillant des vieillards et des malades, on y prodiguait accompagnement et soins aux populations locales et environnantes. Racheté par la commune en 1957, le bâtiment est transformé en école et en salle de spectacle.

 

2

 

 

Une jolie maison à la sortie du village.

 

2

 

La présentation de Charroux ne serait pas complète sans la visite de l'église St-Sulpice.

Mais ça ce sera pour un autre jour.

 

Je vous embrasse bien fort et vous souhaite encore une journée de soleil.

 

Je vous retrouve demain.

 

LAVANDINE