Après la présentation des amandiers, la balade s'est poursuivie dans les vignes pour l'explication des travaux saisonniers.

 

Nous avons quitté le groupe à ce moment-là et sommes redescendus au village.

Trop de vent ....

 

Nous l'avons retrouvé au moment où il arrivait à la cave du vigneron-organisateur.

Petit film explicatif, très bien fait au demeurant puis visite de la cave, pas très grande mais avec de vrais tonneaux en bois et finalement dégustation.

 

Dans cette cave, j'ai pu photographier avec beaucoup de plaisir des verrous de tonneaux.

 

4

 

Beaucoup de tonneaux alsaciens possèdent une petite porte, ou le Putztärel, dans laquelle peut se glisser un adulte ou un enfant pour nettoyer l’intérieur du tonneau.

La trappe est maintenue fermée par une pièce en bois souvent sculptée,  le verrou de fût, le Fàssrìejel.

 

1 (2)

 

 

Chaque tonneau portait une maxime mais je n'ai pas eu le temps de les photographier...

 

3

 

Les décors renvoient en général au monde de la mythologie et de la vigne. De nombreux verrous représentent Bacchus le dieu romain du vin, ou Dionysos, son homologue grec.

D’autres représentent des dauphins et de sirènes qui ont accompagné Bacchus lorsqu'il a été enlevé par des pirates.

 

Et sur deux d'entre eux, un petit clin d'oeil à  la part des anges ...

 

2

 

Ce sont les Romains qui sont à l’origine de la vigne en Alsace.

Vous remarquerez que les trappes sont loin d’être très larges mais quand les épaules passent, tout passe, nous a dit la viticultrice.

L’entrée est plus facile que la sortie, après avoir été pendant un moment au contact des vapeurs d’alcool.

 

Demain, nous quitterons la cave où il faisait meilleur qu'à l'extérieur.

Je vous emmènerai visiter le village.

 

Mais d'ici-là, profitez bien de votre journée printanière.

Pour notre part, nous n'y manquerons pas.

 

Belle journée à tous et grosses bises !

 

LAVANDINE