Bonjour les "zamis ",

 

Vous vous rappelez que nous avions commencé la rétrospective de mes voyages scolaires.

Si vous voulez vous rafraîchir les neurones, vous trouverez le dernier article à ce sujet

CLIC   ici   CLIC.

 

Nous sommes toujours en Provence et il vous faut faire un bond en arrière de quelques 12 ans.

Voilà un lieu que je connais par coeur puisque nous l'avons inscrit très souvent au programme.

Vous le reconnaissez ?

 

pont du gard (5)

 

 

C'est vrai que sous cet angle, il vous paraît plus familier.

 

pont du gard (1)

 

Le pont du Gard est en fait un aqueduc romain de 52 km de long, à trois niveaux qui enjambe le Gardon.

 

pont du gard (7)

 

Il conduisait l'eau d'Uzès à Nemausus, Nîmes jusqu’au début du VIème siècle.

L'entretien commençant à faire défaut, les dépôts calcaires et les saletés (feuilles...) ont peu à peu rétréci la conduite jusqu’à ses trois quarts.

  

pont du gard (6)

 

Le même jour, presque à la même heure.... avec les mystères de la prise de vue

 

Au Moyen-âge, les piles du second étage sont échancrées et l'ouvrage est utilisé comme pont.

 Un pont routier lui est accolé en 1747.  À présent, ce pont est fermé à la circulation des voitures et le pont du Gard ne peut plus être franchi, sauf à pied. En voiture, il faut arriver soit par la rive droite, soit par la rive gauche.

Sur la première photo, vous avez pu voir des pierres saillantes qui servaient de points d'appui aux échafaudages.

Sur les piles et maintenant sur le parapet de l'ancien pont routier, on discerne encore des marques de tâcherons.

 

pont du gard (8)

 

 

Si vous vous promenez dans la garrigue aux alentours, vous découvrirez d'autres parties de cet aqueduc.

 

pont du gard memoire de garrigue (4)

 

Et ici, un mûrier, non pas l'arbuste dont les baies régalent certains, mais l'arbre dont les feuilles nourrissent les vers à soie.

 

pont du gard memoire de garrigue (3)

 

 

Vous savez que cette rétrospective me sert aussi de compte-à-rebours pour savoir combien de temps, il me reste à travailler.

Je vous rassure, je ne regarde jamais ce décompte sauf lorsque je vous mets un article "rétrospective".

Ce matin, j'ai découvert qu'on était pile-poil à 6 mois de ma cessation d'activité. Youpi !

 

Nous arrivons au bout de cet article mais pas de mon voyage en Provence. On le poursuivra .... 

Mais je vous donne tout d'abord rendez-vous demain pour un autre sujet.

La pluie est là et je compte sur elle pour rattraper mon retard à tous points de vue ...

 

Gros bisous !

 

LAVANDINE