Attention aujourd'hui, c'est lecture .... :-)

Je ne sais pas comment vous faites pour ne rien oublier dans votre quotidien …

J’ai toujours fonctionné par carnets ou par listes informatiques : carnet de comptes, carnet des dépenses et des remboursements des frais médicaux, carnet des invitations, liste des livres à chercher à la médiathèque ( ça c’est pour zhom !), carnet de choses à faire, agenda pour les rendez-vous, carnet des articles publiés sur la Lorgnette, liste des recettes à tester, carnet des courses (encore pour zhom !!!) … carnet de ci, carnet de ça …

 

J’en passe ….mais quand on cherche une info ou qu’on veut en inscrire une nouvelle, on n’a jamais le bon carnet sous la main !

 

J’étais tombée en fin 2018 sur un article qui traitait d’un bullet journal.

Bulett journal ? Quesaco ?

 

On peut traduire par journal à puces… Non pas les petites bébêtes qui grattent mais celles qui s’affichent devant chaque activité et qui se colorient quand l’activité est terminée.

 

Sur le coup, je n’ai pas vu l’intérêt de me défaire de mon organisation, pourtant pas toujours au point mais le dernier oubli de zhom durant les vacances de Noël …. (Je vous renvoie à l’article si vous ne l’avez pas lu, c’est CLIC   ici   CLIC.) m’a fait réfléchir….

 

Je devais être plus efficace … sans que mon cerveau ne disjoncte!

 

J'ai donc repensé au bujo (abréviation de bullet journal) et je me suis lancée ! Je l’ai organisé en fonction de mes besoins personnels et familiaux (J’évite le professionnel si possible.), ne reprenant pas forcément les rubriques qui figurent chez d’autres adeptes de la méthode.

 

DSC_0310

 

Il faut quoi ? Trois fois rien ….

J’ai choisi un carnet Rhodia à points (ça facilite le traçage des lignes), j’ai ressorti ma vieille boîte de Caran d’Ache qui date de mon entrée au collège (si, si une pièce de collection; mes parents l’avait payée les yeux de la tête à l’époque),

 

 

DSC_0526

 

Zhom m’a acheté une pochette de feutres fins (Les autres étaient partis chez Choupinet.).

 

DSC_0527


Et pour l’instant une cagette achetée Chez Action me sert de rangement. J’ai prévu de coudre une jolie pochette …

 

DSC_0528

 

De quoi se compose un mon BUJO ?

la table des matières (déjà préimprimée chez Rhodia), une obligation pour s’en sortir.

 

DSC_0516

 

une liste de clefs qui permettent de comprendre les codifications pour les cervelles de moineau !

 

DSC_0519

 

un calendrier perpétuel pour inscrire les dates anniversaires

un calendrier trimestriel pour les projets à long terme

et tout le restant est de la création personnelle

 

un calendrier mensuel afin d’avoir une vue d’ensemble sur les rendez-vous et les événements prévus

 

DSC_0520

 

un calendrier journalier divisé en trois parties avec les fameuses listes à puces

A faire – Repas – Notes (on coche quand c'est fait ou reporté - cf les clés)

 

DSC_0522

Je rajoute des illustrations en fonction de mes envies (J’ai toujours aimé décorer mes cahiers mais comme je ne sais pas dessiner, je collais.) : la météo du jour, activité ou découverte particulière …

 

Jusqu’à présent rien de bien différent avec un agenda allez-vous me dire

Mais en commençant mon article je vous disais que je voulais me débarrasser de mes nombreux carnets (Je conserve celui des comptes et des frais médicaux.).

Dans le bujo, on fait aussi des listes. Pour l’instant dans le mien, il y a :

les articles de la Lorgnette, les lieux à visiter + ... cf. la table des matières.

 

DSC_0523

 

Comme tout s’écrit à la file (je veille quand même à ne pas entrecouper mes 30/31 jours du calendrier journalier), quand on veut faire une nouvelle liste, on la met à la suite !

 

Finalement, on a tout sous la main quand on cherche quelque chose…

Je trouve tous les jours un petit moment pour faire le point de ce qui a été fait, de ce qui reste à faire et à noter les prévisions des jours à venir…

C’est rapide et ça vide l’esprit. On n’est plus dans l’angoisse d’oublier quelque chose…

En tous cas chez moi ça fonctionne…

 

Je trouve néanmoins un défaut à cette méthode : c’est que pour une perfectionniste comme moi, il est difficile de ne pas pouvoir arracher une page (elles sont numérotées) et de recommencer …. Mais bon je me soigne…. et j'utilise beaucoup le crayon à papier :-)

Par contre, je me suis rendue compte que j'avais tendance à vouloir en faire de trop et donc maintenant, je me programme moins de choses à faire ... et je ne m'en porte pas plus mal et surtout, je n'ai plus mauvaise conscience !

 

Je ne sais pas si vous êtes toujours là mais en tous cas, il n'était pas possible de faire plus court pour que vous compreniez quelque chose. Ci-dessous une vidéo pour ceux qui aimeraient en savoir davantage. (mais il y en a des dizaines sur youtube)

 

Je vous embrasse et vous dis à demain....juste avec des photos !

 

LAVANDINE