Nous poursuivons notre balade dans la nuit froide, à Artolsheim !

 

Etape : 11 : L'atelier du cordier.

Dans le temps, rien ne se perdait et surtout on achetait le minimum. La corderie était une activité artisanale complémentaire à un petit train de culture.

Elaborée à partir de fils de chanvre, la corde a toujours constitué un élément indispensable à l'activité humaine.

Aujourd'hui, nous sommes dans une société de consommation où il est possible d'aller au supermarché du coin acheter notre rouleau de corde !

 

DSC_9560

 

 

Etape 13 : Noël au Vieil-Armand (1914)

 

Le lieu s'appelait Hartmannswillerkopf. Il a été rebaptisé Vieil-Armand après la première guerre mondiale.

C'est ici qu'a eu lieu l'une des batailles les plus meurtrières sur le sol français.

 

DSC_9578

 

 

Etape 15 : Chapelle de l'Etoile

 

DSC_9584

 

 

Etape 16 : L'arche des sapins

appelée ainsi car il y a une arche feuillue entre le sapin sur la photo et son voisin de gauche.

 

DSC_9590

 

 

Etape 17 : Hiver polaire

 

DSC_9592

 

 

Etape 18 : Veillée d'hiver

 

Reconstitution d'une scène habituelle des soirées d'hiver en Alsace que l'on partageait en famille.

 

DSC_9595

 

 

Le grand-père nous a parlé du sapin de Noël, qui au XVIIIème siècle était encore accroché au plafond pour éviter que les rongeurs n'aillent grignoter les osties et les pommes qui le ganissaient

.

DSC_9598

 

 

Etape 21 : Chez le garagiste 

 

DSC_9626

 

 

Peugeot 203 coupé (1953)

Validé au salon de 1952, ce coupé est accueilli fraîchement par la clientèle et ne répond pas aux attentes de Peugeot.

Il disparaît du catalogue en 1954 parès avoir été fabriqué à seulement 953 exemplaires.

 

DSC_9616

 

Notre balade étape après étape n'est pas encore terminée. Nous la terminerons demain  avant de vous montrer l'ambiance générale des rues.

 

Passez un bon samedi si possible sans pluie....

Ici, il n'y a pas un seul jour sans !

 

Je vous embrasse.

LAVANDINE