J’en ai eu assez des erreurs de luminosité qui rendent mes photos « plates », sans « saveur ».

Même si je connais la règle ouverture/profondeur de champ depuis longtemps, je ne suis pas toujours satisfaite de mes photos.

J’ai donc décidé de m’offrir un cours de photos avec un professionnel ou plutôt une.

Nous nous étions déjà rencontrées dans le cadre professionnel mais cette fois-ci, j’espérais avoir des réponses à mes nombreuses questions.

Nous nous sommes donc donné rendez-vous mardi il y a 10 jours au Parc de l’Orangerie pour une première séance de 2h. Temps orageux avec un ciel plombé et quelques timides rayons de soleil.

 

 

DSC_3458

 

 

J’ai appris la technique du filer/figer en jouant sur la vitesse d’obturation.

 

DSC_3442

 

 

Figé

 

DSC_3443

 

 

Filé

J’ai appris à rajouter une 3ème composante, à savoir les iso pour donner du relief à mes photos. J’en étais restée à l’utilisation des iso les plus basses pour éviter la trop grande pixellisation. Je sais à présent que je peux, si nécessaire, monter à plus de 2000 ISO.

 

DSC_3451

 

ISO 800, les arbres sont plats, sans relief

 

DSC_3452

 

 

ISO 1250,  les arbres montrent des détails

 

J’ai aussi appris à chercher physiquement la profondeur de champ au détriment de mes genoux mais je vous garantis que cela marche …

 

DSC_3456

 

 

Nous avons parlé matériel, balance des blancs, réglages (que j’ai d’ailleurs aussitôt oubliés).

En tous cas chouette expérience que je renouvellerais bien. Malheureusement les cours individuels sont chers et il va falloir attendre un peu pour la suite.

 

Je vous souhaite un bon début de mois de juin. Ici, on débranche très souvent live-box et ordinateur car l’orage menace régulièrement. Le surf, le courriel et le blog s’en ressentent et traînent de ce fait un peu la patte mais on va arriver à gérer tout ceci avec les vacances qui approchent.

Je vous embrasse.

 

LAVANDINE