Cette semaine, c'était "fête".

Nous avons été invités dans un très bon restaurant, Le Vieux Couvent, par des amis.

Si ce n'est pas un étoilé, il a pourtant tout d'un grand.

 

A l'apéritif, une coupe "maison".

 

Au Vieux Couvent, cela signifie aux herbes ...

J'ai eu beaucoup de mal à retenir le noms de toutes les herbes qui sont passées sur notre table. Et de même pour le nom de certains plats ... il a fallu que je m'aide d'internet ... :-)

 

A noter et pour rassurer certaines, j'ai pris la même version non alcoolisée. ( Je tiens à ma réputation quand même !!!)

 

DSC_6880

 

 

accompagnée de bretzels au mélilot et à la tagette,

 

DSC_6882

 

 

et de ponponnettes au foie de canard et bearewecka.

(Miam, je ne vous dis que cela !)

 

DSC_6884

 

 

Pour ouvrir l'appétit, une glace à la moule et une soupe de poisson surmontée d'un schum de safran. 

 

Et curieusement, moi qui ne mange pas les moules, j'ai aimé la glace. Zhom a trouvé le goût de la moule bien repérable, moi pas.

En tous, cas, j'ai apprécié la glace.

 

DSC_6886

 

 

Filet de daurade royale sauvage

Peperonata au lardo al Pepe

Prunelles sauvages et jus de légumes au vinaigre balsamique

 

DSC_6888

 

 

La bouchée à la reine comme la faisait ma grand-mère, nouilles maison 

Médaille d’or au Concours de la Meilleure Bouchée à la Reine d’Alsace 2016

 

DSC_6889

 

 

L’éphémère à la crème de citron et fruits frais

Sorbet du moment

 

DSC_6890

 

 

Le Mandel Barry aux fruits d’automne 

 

DSC_6891

 

 

Nous étions à quatre. Je n'ai pas photographié tous les plats !

Je me suis contentée de la bouchée à la reine et du mandel barry ici revisité (mont aux amandes). C'était largement suffisant.

Zhom a été un peu moins raisonnable. Mais ça vous pouviez le deviner !!!

J'aime les restaurants qui proposent de la cuisine inventive ( des étoiles, je m'en fiche royalement !!!) où l'on mange d'abord son assiette des yeux.

Et manger dans une atmosphère calme et reposante convient tout à fait à mon estomac, même en pleine semaine.

Nous n'avions jamais visité le Vieux Couvent  mais j'ai eu le grand plaisir de cuisiner, il y a des années déjà avec Jean, le papa d'Alexis, pour un festival du goût que nous avions organisé à l'école.

La boucle est donc bouclée et cela me conforte dans l'idée que je vais pouvoir bientôt changer de statut et adopter celui de retraitée.

Enfin pas tout de suite quand même ! Je vous en reparlerai parce que pour y arriver, c'est le parcours du combattant. Cela fera le sujet d'un prochain article.

 

Chez nous, le temps maussade s'est carrément transformé en déluge .... que devront affronter le maître et son chien ce matin en allant à l'école des chiots ! Une première pour Noa que je voulais immortaliser en photos. Mais pas folle la guêpe, j'irai quand il ne pleuvra plus.

 

Bon dimanche à tous.

Je vous retrouve demain, dans les Vosges, pour la fin de la transhumance.