Aujourd’hui, je vous propose de nouveaux insolites glanés deci-delà.

 

C’était à Château-Chalon dans le Jura. Et ce jour là (printemps 2015), nul besoin de se ventiler… on supportait un anorak !

 

chateau chalon 2015 (100)

 

Pour moi, aucun souci pour lire le tableau. Je viens de rendre visite à mon ophtalmologue et tout va bien ! Ma carte bancaire se porte un peu moins bien … elle a été juste un peu délestée de quelques dizaines d’euros…

 

DSC_4794

 

Quelle bonne idée à Fécamp, au Palais Bénédictine, que de mettre un distributeur d’éthylotests à disposition des visiteurs, la visite se terminant par un passage au bar….

J’en vois déjà qui frétillent à l’idée de se rincer un tantinet le gosier. Un tantinet ai-je dit car chez Bénédictine j’ai l’impression qu’on se moque un peu du visiteur à qui l’on propose en dégustation une seule variété des 4/5 liqueurs fabriquées par la marque.

Heureusement que nous étions à deux pour pouvoir tester 2 liqueurs différentes …. et nous rendre compte qu’elles sont … euh, comment dire ….

 

fecamp 18 07 16 (95)

 

Si les Français pensent à tester notre vue et à nous proposer des éthylotests, il n’y a que chez les Allemands qu’on trouve un parking pour les chiens : Vu à Europapark (Rust).

 

europapark 2010 (35)

 

A Honfleur, vous pouvez voir la maison du célèbre peintre J.M Le Guen, né en 1926 et mort ???.

Personnage plein d’humour bien connu à Honfleur et qui a l’air de bien se porter du haut de ses 91 ans.

 

honfleur 20 07 16 (87)

 

Au marché de Noël de Neuf-Brisach ( Haut-Rhin), nous avons rencontré un bagnard allemand, très gourmand…, vraisemblablement échappé du parking montré plus haut.

 

neuf brisach 12 16 (28)

neuf brisach 12 16 (29)

 

Et pour terminer par les chiens, humour caustique mais tout à fait compréhensible. Douchka lui aurait bien laissé un cadeau mais c’était difficile de lui donner notre adresse car nous nous sommes arrêtés à Poligny, dans le Jura, que le temps de visiter le musée du fromage.

 

Nous avons toujours eu la chance d'avoir des chiens bien éduqués qui ne faisaient rien dans les villes et qui attendaient patiemment de trouver de la verdure pour les pipis et des couverts pour le restant.

Notre première chienne, Osiris, faisait encore mieux : en ville, elle faisait pipi sur les bouches d’égoût.

 

poligny 2015 (6)

 

Je me rends compte qu’aujourd’hui, les insolites tournent beaucoup autour des chiens. Ce n’est pas voulu car je constitue mes dossiers d’insolites en laissant faire le hasard. Alors, nous dirons que le hasard a bien fait les choses et m’a permis d’écrire en suivant un fil rouge.

 

Je vous retrouve demain pour un autre sujet. D’ici là je vous souhaite une bonne journée.