Retour à Lectoure pour un second volet.

Nous sommes à l'arrière de la cathédrale, dans les jardins de l'évêché édifié par l'évêque Hugues de Bar entre 1676 et 1682.

Ce bâtiment abrite à présent la mairie.

 

lectoure 08 14 (74)

 

L'évêché, dont le faste peut rivaliser avec un palais épiscopal, comprend aussi des terrasses plantées et une orangerie.

 

Les jardins à présent accueillent des décorations estivales.

 

lectoure 08 14 (54)

 

Un ensemble de sculptures de Serge Carvalho, que je vous ai déjà présenté dans l'article précédent, rappelle que Lectoure est une étape sur le chemin de Compostelle.

 

lectoure 08 13 (19)

lectoure 08 13 (21)

 

La piscine municipale a été construite sur la 3ème terrasse et l'été, on peut observer, à nos pieds, les nageurs dans le bassin.

 

lectoure 08 14 (71)

 

Notre vue s'échappe sur la vallée du Gers et les Pyrénées.

 

lectoure 08 14 (70)

 

 

A Lectoure et dans les villages avoisinants, il est fort à parier qu'en levant le nez, vous aperceviez l'un de ces ballons.

 

lectoure 08 14 (60)

 

C'est une autre manière de visiter le Gers.

 

lectoure 08 14 (62)

 

Vous le savez, Lectoure est la capitale du melon qui se vend à tous les coins de rue durant la belle saison.

 

lectoure 08 14 (40)

 

 

Mais ce que l'on sait moins c'est que Lectoure est aussi un centre de production d'ail blanc de Lomagne.

 

lectoure 08 14 (36)

 

 

Voilà, notre mini tour de découverte de Lectoure s'arrête ici. Il y a beaucoup d'autres choses à voir mais fidèle à ma nouvelle philosophie, je réserve les photos touristiques au site de Cigalon.

 

Demain, tenez, si l'on allait voir ce qu'il se passe dans la cuisine de Lavandine ?

 

D'ici là, je vous souhaite une bonne journée automnale !