Voilà pourquoi, nous nous sommes rendus à Pezenas !

Merci à Daniel de nous avoir fait découvrir une manifesttion dont nous ne soupçonnions même pas l'existence. Il s'agit de la ronde des animaux totémiques.

Mais qu'est donc un animal totémique?

 

Tout d'abord une petite définiton s'impose !

 

L'appelation "TOTEM" désigne l'incarnation de l' "esprit des lieux" dans un animal-jupon, une bête de toile, une effigie animée... C'est à travers lui qu'un peuple rendra hommage à l'esprit du lieu qui l'héberge et grâce à lui qu'il sera initié à la sociabilité, au respect de la nature et entrera au contact du sacré.

Les animaux totémiques représentent la mémoire collective, l'identité locale autant que l'invention constante des communautés. Ils sont les symboles de la création collective qui prend racine dans l'histoire, les mythes, les contes et légendes des contrées.

 

A chaque animal correspond son rituel, sa fête et son jeu, sa relation à la communauté. Chacun a sa légende, chacun a son histoire qui évolue au cours des siècles, mais tous éveillent un réel intérêt pour une population qui le sollicite et l'acclame à chaque sortie.

 

La région Occitanie est ainsi riche de plus de 60 animaux totémiques ; les processions d'animaux gigantesques, de monstres ou de dragons, à l'occasion de carnavals ou de fêtes votives, y demeurent très vivantes : le Poulain de Pézenas, le Chameau de Béziers, le Bœuf de Mèze ou l'Ane de Bessan figurent parmi les éléments les plus anciens et les plus connus de ce bestiaire fantastique.

 

Dans le Nord de la France, en Belgique, en Catalogne, géants et dragons processionnelsremplissent des fonctions analogues à celles de nos animaux totémiques et constituent les acteurs principaux de grande fêtes populaires préparées avec la participation active des habitants pour lesquels elles conservent une importante valeur symbolique.

 

Ulule

Difficile de prendre des photos correctes. Cette fête populaire est assez brouillon. On n'est pas dans l'est et sa rigueur...

J'essaierai de faire mieux la prochaine fois.

 

A tout seigneur, tout honneur, commençons par

le Poulain de Pezenas

 

Le poulain est de grandes dimensions, il atteint le poids de 360 kilos. C'est un animal-jupon constitué d'une armature en bois fabriquée en cerceaux de châtaignier. La charpente est recouverte d'une toile bleue, parsemée d'étoiles dorées, décorées des armes de la ville. La tête et le cou de l'animal sont mobiles. Cette mobilité lui permet de faire des quêtes pour les nécessiteux, tout le long du défilé dans les rues de Pézenas, s’arrêtant par hasard devant un commerce, une maison, un badaud. Le poulain tend alors son cou vers la personne qui lui remet une offrande, ouvre ses mâchoires et les referme aussitôt. À l'intérieur de l'animal totémique, 9 hommes portent et conduisent l'animal, lui imprimant certains mouvements. Le poulain danse au son du fifre, sur L'air du poulain justement, mais peut aussi faire des pirouettes et des ruades. Le poulain est conduit par un « meneur » (surnommé « Pampille »), personnage folklorique portant une veste verte et rouge et un pantalon blanc. (Wikipedia)

 

pezenas 07 17 ronde des animaux totemiques (42)

pezenas 07 17 ronde des animaux totemiques (32)

pezenas 07 17 ronde des animaux totemiques (36)

 

 

Le pou de Conas

 

Le pou, ou plutôt lo pesolh en occitan, est l'animal totémique de Conas, un hameau de la commune de Pézenas. Il est ressuscité en 1976. C'est Guilhèm de Caunas (Conas) revenant de la croisade qui a amené ce pou dans le pays, pou qui par la suite est allé d'un habitant à l'autre du village. La fée Marie-Rose pour débarrasser Conas de ce pesolh, eut l'idée de l'attirer sur sa jarretière, puis de le noyer dans le gouffre (gorg). Les villageois portent le surnom de mata-pesolh (« tueurs de poux »). La jarretière conservée dans la chapelle aurait disparu à la Révolution. (Wikipédia)

 

pezenas 07 17 ronde des animaux totemiques (29)

 

 

L'âne de Bessans

 

  • L'âne de Bessan sort à l'occasion de la fête locale de la Saint-Laurent au début du mois d'août. Lors de cet événement fort populaire à Bessan, les adolescents ont coutume de choisir deux « chefs de jeunesse » et trois demoiselles d'honneur qui danseront dans les rues de Bessan lors du défilé de l'animal. L'âne est accompagné par cinq jeunes hommes : le meneur est celui qui conduit l'animal, il est vêtu de blanc, porte une ceinture tricolore et mène l'âne à coups de fouet. Les quatre autres sont cachés dans le corps de l'animal jupon. Ils sont chargés de faire avancer et danser l'animal. L'âne avance, se penche d'un côté puis de l'autre, puis soudainement recule avant de se dresser tête en bas et queue en l'air. Il virevolte sur lui-même. Les danseurs le saisissent lorsqu'il est en l'air et le défilé continue, toujours suivant le même rythme.
  • L'animal totémique est constitué d'une charpente de bois, qui donne sa forme à l'animal. La toile qui le recouvre est ornée d'une tuque et d'un coq gaulois sur chacun des flancs de l'âne. L'âne avance au rythme de la musique, mêlant fifre, hautbois et tambours. L'âne, lors de la procession, est précédé par les « chefs de jeunesse » et les demoiselles d'honneur qui procèdent à une quête tout en distribuant des cocardes tricolores. On arbore le drapeau occitan. Cette danse de l'âne se poursuit tard dans la nuit, accompagnée de musique et de coups de pétards. Le lendemain matin, le curé de Bessan bénit l'âne sur le parvis de l'église. Ensuite, l'âne se rend à la mairie où le maire fait un discours fort attendu, suivi d'un apéritif. (wikipédia)

pezenas 07 17 ronde des animaux totemiques (25)

 

pezenas 07 17 ronde des animaux totemiques (24)

Le coucaïrous de Saussan

 

 Né en 2004, cet animal est de couleur verte. Il est à la fois dragon et lézard ailé. À l'origine, il est né à la suite d'une pièce de théâtre créée dans le village de Saussan dans les années 1990. Il est le seul animal totem héraultais à avoir une compagne, la « coucaïrette ».

  • Totem en structure de toile, bougeant dans tous les sens, de façon désordonnée. Il s'envole toujours au dessus de spectateurs. On peut le voir défiler lors des fêtes de Saussan. (wikipéédia)

 

pezenas 07 17 ronde des animaux totemiques (23)

 

???? 

 

pezenas 07 17 ronde des animaux totemiques (20)

Le loup et la Fée de Castelnau-de-Guers

La légende nous conte qu'un loup pris au piège fut hypnotisé par un drap baigné de lune que lui lança une fée permettant ainsi au père Garrigou de l'approcher et de le libérer. (wikipédia)

 

pezenas 07 17 ronde des animaux totemiques (17)

 

 

Lo Testut de Montblanc (ou lo polin)

 

  • Lo Polin de Montblanc serait peut-être un descendant du poulain de Pézenas, mais force est de constater qu'il avoue avoir un très mauvais caractère.
  • Le totem a la forme d'un tonneau marron de près de 4 mètres de haut. Sur ses flancs, une devise : « Plein, je te vide; vide je te plains ». Sur l'avant de l'animal, deux croix occitanes sont confectionnées de fleurs de crêpon. La tête du totem est très allongée, constituée de deux mâchoires de bois qui permettent au poulain de recevoir quelques grains d'avoine lors de ses haltes devant la population. Sous le cou, une inscription en occitan, « Lo Testut », le têtu en français. Le totem est porté par six hommes, accompagné d'un meneur. Ses tribulations dans les rues montrent le caractère têtu de l'animal: ruades vers le haut où il se dresse à la verticale, mais aussi vers le bas, tête renversée, il virevolte sur lui-même et bascule dans tous les sens. Mais à l'issue de la parade, l'animal se calme et se laisse dompter par l'homme. (wikipédia)

 

pezenas 07 17 ronde des animaux totemiques (44)

 

Je continuerai ma série demain...

Il y a aujourd'hui 10 photos qui j'espère s'afficheront car sans images, l'article n'a aucune valeur !!!

 

D'ici là bon dimanche ...