Je vous l'ai promis hier : je vais vous parler d'une nouvelle expérience que j'ai faite au mois de juillet.

 

 

Cette année, nous avons pris une nouvelle direction ...

 

DSC_1416

 

Pendant 3 semaines, notre horizon a été celui-ci ...

( je sais, on peut faire pire !!!)

 

DSC_1456

 

 

Les thermes de Balaruc sont tous neufs puisqu'ils ont ouvert leurs portes en mars 2015.

 

DSC_1454

 

 

Le bâtiment de 16 000m2 a la forme d'un bateau.

 

DSC_1457

DSC_1455

 

L'exploitation des eaux thermales à Balaruc date de l'époque gallo-romaine mais c’est à partir du XVIIème que l'essor et la réputation de Balaruc-les-Bains ne cessent de grandir jusqu'en 1868, date à laquelle la source est déclarée « d'intérêt public ».

Les soins étaient donnés en plein air.

 

L'année 1732 marqua un véritable tournant pour la station balarucoise avec la fin du déroulement de ses cures thermales en plein air. En effet, soucieuse d'offrir aux curistes des conditions de soins plus confortables, adaptées à leurs besoins et attentes, la station édifia, au cœur même de l'enceinte abritant les thermes, un hôtel procurant aux patients la possibilité de bénéficier, en toutes saisons, d'un plus large panel de prestations : « Le Pavillon Sévigné ». 

(site de l'OT)

 

Bâtiment Sévigné

DSC_1450

DSC_1451

 

Le 19ème siècle, époque florissante pour la station balarucoise, vit affluer de nombreuses célébrités, toutes attirées par la qualité exceptionnelle de ses eaux thermales mais aussi par la douceur de son climat propice à la détente et aux loisirs balnéaires. Louis Bonaparte, frère de Napoléon 1er, Paganini, célèbre compositeur et violoniste italien, Joseph de Montgolfier, industriel de talent et illustre inventeur ainsi que bien d'autres s'y rendirent en villégiature.

Le propriétaire des lieux, désirant apporter à ce beau monde des conditions d'accueil et d'hébergement dignes de leur rang, entreprit la construction d'un nouveau pavillon, annexe communiquant directement avec l'existant par une passerelle vitrée. Ce bâtiment est aujourd'hui connu sous le nom de « Sévigné Annexe ».

(site de l'OT)

 

Sévigné annexe à laquelle on a ajouté à présent une boutique

 

DSC_1449

 

En 1969, un nouvel établissement thermal, Athéna, voit le jour et permet de traiter 3700 curistes par jour.

Les thermes Athéna abattus et remplacés par un restaurant et un grand parking.

 

DSC_1452

 

Mais bientôt Athéna se révèle trop petit et en 1985 débute la construction d'un deuxième établissement : les Hespérides qui ouvriront leurs portes en juillet 1987.

Les anciens thermes des Hespérides dont les bâtiments sont destinés à autre chose à présent.

 

DSC_1731

DSC_1735

 

En mars 2015, un nouvel établissement construit sur le stade, en bordure du bassin, ouvre ses portes sous le nom de «les Thermes de Balaruc-les-Bains ».

 

DSC_2029

 

 

Demain, nous verrons en quoi consistent 3 semaines de cure à Balaruc !

D'ici-là reposez-vous bien car ce n'est pas de tout repos !

A demain !