La collégiale Saint-Jean-Baptiste se profile au bout de la ruelle.

Elle a été édifiée entre 1519 et 1541 par Imbert de Batarnay pour abriter son tombeau. Prévoyant cet homme !

Il meurt avant l’achèvement de l’édifice et son corps y sera placé plus tard. 

 

 

11

 

 

Comme pour le château, c'est de l'autre rive qu'on mesure vraiment sa grandeur. 

 

11

 

 

Portail principal.

 

11

 

Une nef sans collatéraux

 

11

 

Le choeur qui se termine par une abside à cinq pans.

C'est là qu'était situé le tombeau de la famille Batarney avant la Révolution.

 

11

 

Verrière centrale de l’abside.

En tout ce sont 18 vitraux qui étaient prévus à l’origine. Seuls 4 ont été réalisés totalement et 8 n’ont jamais été ouverts ou ont été murés. Les autres ont été réalisés en partie haute seulement.

 

11

 

Trois gisants en marbre blanc : Imbert, son épouse et leur fils sont entourés d’angelots.

 

Au milieu, Georgette de Montchenu.

 

11

 

 

À sa droite, repose Imbert de Batarnay (1523).

 

11

 

À sa gauche, leur fils François, les pieds sur un lévrier.

 

11

11

11

 

 

L’Annonciation, tableau attribué à Philippe de Champaigne (1636)

 

11

 

 

Cette église gothique, remaniée comporte beaucoup d'éléments Renaissance qui ne m'attirent pas plus que ça.

Le tour en est donc vite fait et je ne retiendrai que les gisants de la famille de Batarnay.

 

Demain, la lorgnette ne se réveillera qu'à 12h pile pour la photo du mois.

J'en profiterai pour faire la grasse matinée .... lol

 

D'ici là, bon dimanche à tous !

 

521217bondimanchesouristricotdentelledelune