L’histoire incroyable de la Bénédictine débute à l’Abbaye de Fécamp lorsque le moine bénédictin Dom Bernardo Vincelli crée en 1510 un élixir secret. À sa mort, les moines poursuivent l’élaboration de ce breuvage.

 

fecamp 18 07 16 (23)

fecamp 18 07 16 (13)

fecamp 18 07 16 (10)

 

350 ans plus tard, en 1863, Alexandre Le Grand, marchand et collectionneur d’art religieux, en triant des papiers anciens de famille, serait tombé par hasard sur un vieux grimoire rangé dans sa bibliothèque depuis plusieurs années.

 

fecamp 18 07 16 (20)

 

Pour abriter ce trésor, il fait construire en 1888 un palais digne de sa liqueur : le Palais Bénédictine.

 

fecamp 18 07 16 (8)

 

Le palais regroupe un musée et les caves de distillation de la Bénédictine.

Le musée abrite des meubles, des ferronneries d'art dont une vaste collection de serrures ainsi que des objets religieux des XIVème, XVème et XVIème siècles.

 

fecamp 18 07 16 (19)

St Roch

fecamp 18 07 16 (22)

St Denis

fecamp 18 07 16 (40)

fecamp 18 07 16 (37)

St Gilles et sa biche

fecamp 18 07 16 (21)

fecamp 18 07 16 (34)

 

Dans la salle gothique, la charpente a été réalisée par des charpentiers de Marine.

 

fecamp 18 07 16 (15)

De magnifiques plafonds

fecamp 18 07 16 (24)

fecamp 18 07 16 (44)

fecamp 18 07 16 (29)

 

Des bottes de postillon en cuir utilisées par les cochers de la poste à la fin du XVIIème siècle.

fecamp 18 07 16 (30)

Dans l'oratoire des instruments à musique en forme de serpent !

fecamp 18 07 16 (43)

fecamp 18 07 16 (48)

La salle des abbés abrite les statues de certains pères abbés de l’abbaye de Fécamp. . 

fecamp 18 07 16 (52)

fecamp 18 07 16 (55)

Un grand vitrail représente l’accueil du roi François Ier par les moines de Fécamp en 1534.

fecamp 18 07 16 (54)

 

Demain, nous parlerons de l'élaboration de la Bénédictine.

D'ici là, belle journée !