RY

Pour les férus en littérature du XIXème siècle, ce nom n’est pas inconnu. Si je dis Yonville-l’Abbaye ? Emma ? Gustave ?

Les différentes pièces se mettent-elles en place ?

En effet si Flaubert utilise le nom fictif de Yonville-l’Abbaye, la description qu’il fait du village où se situe l’action de Mme Bovary correspond bien à la physionomie de Ry.

Naturellement, nous sommes dans la fiction mais l’idée de partir sur les traces d’Emma Bovary est bien tentante.

 

Quelques photos s’imposent tout d’abord au bord du cours d’eau qui traverse Ry, la Rieule.

La vue du pont est bucolique à souhait.

 

 

5 ry 12 07 16 (3)

5 ry 12 07 16 (1)

 

Le circuit ne commence vraiment que sur la place Flaubert où une stèle est érigée en l’honneur du grand écrivain. 

5 ry 12 07 16 (55)

 

L’étude de Maître Guillaumin, Maître Leclerc dans la réalité  a été remplacée par une nouvelle enseigne :

Rêvery.  

 

5 ry 12 07 16 (6)

5 ry 12 07 16 (5)

 

L’étape suivante nous mène devant la seconde demeure des Delamare, celle qu’ils ont occupée après leur ruine.

C’est ici qu’Emma se donne la mort à l’âge de 27 ans.

 

5 ry 12 07 16 (7)

 

Rien avoir entre l’actuelle agence bancaire et l’auberge du lion d’or devant laquelle s’arrêtait la diligence «L’hirondelle», reliant Rouen à Yonville, conduite par le Père Hivert.

 

5 ry 12 07 16 (9)

5 ry 12 07 16 (8)

 

La demeure des Bovary, actuelle étude notariale, avait la particularité de posséder deux sorties dans deux rues différentes ce qui permettait à Emma de rejoindre son amant sans être vue.

5 ry 12 07 16 (12)

5 ry 12 07 16 (11)

 

La célèbre pharmacie Homais est devenue la mercerie Emma.

 

5 ry 12 07 16 (13)

5 ry 12 07 16 (15)

 

Nous nous arrêtons un petit instant sous les halles pour admirer leur structure.

 

5 ry 12 07 16 (22)

 

Nous poursuivrons notre balade sur les traces d'Emma demain.