Elle ne fait pas réellement partie du circuit de l'Art dans les chapelles dans la mesure où elle ne présente pas d'oeuvre contemporaine mais elle est suffisamment intéressante pour faire un détour.

 

Devant l'église, une grande corne d'abondance en paille tressée offre au visiteur une gigantesque brassée de fleurs.

 

10

 

Entrons !

10

 

Succédant à l'édifice originel, l'église a été rebâtie au XVème et XVIème siècles.

C'est à cette époque que l'on rajoute le porche sud et la tour carré accolée à l'édifice, surmontée d'un clocher à flèche polygonale.

C'est en 1802 que l'église est devenue église paroissiale.

 

Elle ne renferme rien que quatre objets classés au titre de MH : 

une vierge de Pitié, un arbre de Jessé, et deux magnifiques retables.

 

10

 

A nouveau un joli plafond en forme de cale de bateau, mais en lambris non décorés.

 

10

 

De magnifiques sablières

 

10

10

 

une riche décoration

 

10

10

10

10

 

Un retable du XVIème siècle montre l'arbre généalogique de Jésus et la filiation avec le Roi David.

De la poitrine de Jessé surgit un tronc d'arbre sur lequel s'étendent les 12 rois de sa lignée. Face à lui, une femme représentée sous les trait d'un démon et symbolisant Eve lui propose une pomme. Au centre du panneau apparait  la Vierge portant son enfant.

 

10

10

 

 Le second retable, celui de la Trinité, présente Le Père et le Fils assis côte à côte, entourés des quatre évangélistes et leurs attributs. Au-dessus d’eux plane une colombe

10

10

 

Le dernier vitrail nous annonce Ste Tréphine dont nous allons bientôt visiter la chapelle.

 

10