encore quelques vues de ses lavoirs.

21 0615 (5)

21 0615 (7)

21 0615 (8)

 

Contournons-les !

 

Une lessive d’antan se faisait en 3 étapes.

On laissait d’abord tremper le linge dans de grands baquets afin de le décrasser.

Puis on procédait à son blanchiment grâce au coulage. Enfin, on le rinçait.

Très souvent les premières étapes de la lessive se faisaient chez soi. On venait surtout au lavoir pour rincer son linge. C’est pourquoi, le lavoir est équipé d’une pierre ou d’une planche inclinée qui s’avance vers la rivière sur lesquelles la lavandière s'agenouille.

Elle rince son linge dans l’eau courante, puis lui donne des coups de battoirs pour l’essorer avant de le déposer sur des barres, appelées étendoirs, fixées au plafond ou au mur, le temps de terminer son ouvrage.

 

21 0615 (6)

 

Dans certains lavoirs, on trouve une installation pour chauffer l’eau qui permettait de procéder au coulage.

On déposait le linge dans une cuve, recouverte d’un chiffon. On étalait par-dessus la cendre puis on versait de l’eau bouillante. Cette opération permettait de blanchir le linge.

 

21 0615 (2)

21 0615 (1)

 

Les lavoirs étaient aussi équipés de tables et de bancs servant de dessertes.

 

21 0615 (3)

21 0615 (9)

 

Et pour terminer notre balade à Mouthiers sur Boëme, une des nombreuses fontaines disséminées dans la région.

 

21 0615 (4)