Nous sommes le 15, il est midi pile !

La Photo du Mois est de retour avec le thème :

Quelle est votre madeleine de Proust ?,

choisi par J'adore j'adhère 

 

 

"Il y avait déjà bien des années que, de Combray, tout ce qui n’était pas le théâtre et le drame de mon coucher n’existait plus pour moi, quand un jour d’hiver, comme je rentrais à la maison, ma mère, voyant que j’avais froid, me proposa de me faire prendre, contre mon habitude, un peu de thé. Je refusai d’abord et, je ne sais pourquoi, me ravisai. Elle envoya chercher un de ces gâteaux courts et dodus appelés Petites Madeleines qui semblaient avoir été moulées dans la valve rainurée d’une coquille de Saint-Jacques. Et bientôt, machinalement, accablé par la morne journée et la perspective d’un triste lendemain, je portai à mes lèvres une cuillerée du thé où j’avais laissé s’amollir un morceau de madeleine. Mais à l’instant même où la gorgée mêlée des miettes du gâteau toucha mon palais, je tressaillis, attentif à ce qui se passait d’extraordinaire en moi. Un plaisir délicieux m’avait envahi, isolé, sans la notion de sa cause. Il m’avait aussitôt rendu les vicissitudes de la vie indifférentes, ses désastres inoffensifs, sa brièveté illusoire, de la même façon qu’opère l’amour, en me remplissant d’une essence précieuse: ou plutôt cette essence n’était pas en moi, elle était moi. J’avais cessé de me sentir médiocre, contingent, mortel. D’où avait pu me venir cette puissante joie ? Je sentais qu’elle était liée au goût du thé et du gâteau, mais qu’elle le dépassait infiniment, ne devait pas être de même nature. D’où venait-elle ? Que signifiait-elle ? Où l’appréhender ?"

Marcel Proust, Du côté de chez Swann, A la recherche du temps perdu

 

 

15 03 14

 

J’ai choisi ce bol de pudding (pudding Docteur Oetker puis Alsa) car c’est le dessert que me faisait ma grand-mère. Elle le nappait de sirop de grenadine. À une époque, où l’on vivait plus chichement, déguster un simple pudding pouvait se révéler être un festin.

Je continue toujours à délayer mon sachet de poudre dans un demi-litre de lait, même si le chocolat remplace souvent la vanille, et près d’un demi-siècle après, le souvenir de ma grand-mère reste intact à chaque cuillérée de pudding.

 

N'hésitez pas à aller voir les différentes interprétations du thème des autres participants en cliquant sur les liens sous la photo.

 

 

Béa, Alice Wonderland, Maria Graphia, MauriceMonAmour, A chaque jour sa photo, Bestofava, Renepaulhenry, princesse Emalia, La Dum, Nie, Arwen, Kantu, Josiane, Nicky, Mamysoren, Lavandine83, Dame Skarlette, Calamonique, Mimireliton, KK-huète En Bretannie, Fanfan Raccoon, Céline in Paris, dreamtravelshoot, Cécile Atch'oum, DelphineF, Pilisi, Cara, Stephane08, Proserpinne, Viviane, Chat bleu, Anne, Lavandine, La Berlinoise, hibiscus, Pica Moye, Cécile - Une quadra, Joane, Hypeandcie, Chloé, Marie, Les bonheurs d'Anne & Alex, Christophe, Aude, Thalie, Galinette, InGrenoble, Giselle 43, AurélieM, François le Niçois, BiGBuGS, Akaieric, Elsa, Ann, Champagne, Mahlyn, Tuxana, Une niçoise, Xoliv', Trousse cadette, Pixeline, Oscara, Filamots, Dr. CaSo, Testinaute, Lau* des montagnes, Laurent Nicolas, The Singapore Miminews, El Padawan, Nana, Lyonelk, Sephiraph, Vanilla, Laulinea, Gilsoub, Elodie, FloRie, Krn, Blogoth67, Marmotte, CetO, J'adore j'adhère, Un jour, une vie, La Nantaise à Paris, Sylvie, Cynthia, eSlovénie, Agathe, Cekoline, Frédéric, MissCarole, Lucile et Rod, A'icha, Tataflo, Isa de fromSide2Side, Claire, E, The Parisienne, Agnès, Sailortoshyo, Crearine, Rythme Indigo, Alexinparis, Cricriyom from Paris, Eurydice, Woocares, Philae, Homeos-tasie, magda627, Claire's Blog, Angélique, Ti' Piment, Alban, Gizeh, Guillaume, La Fille de l'Air, Isaquarel, Ava, Morgane Byloos Photography, Mère débordée