carnaval


Nous avons attrapé le virus le jour où nous avons aperçu par hasard des costumés au bord du lac d’Annecy.

Le temps de garer Cigalon et malgré le fait que nous étions attendus, nous avons rebroussé chemin à pied sur plus d’un kilomètre pour admirer les merveilleux costumes.

Même si nous nous sommes contentés de flâner ce jour là une ou deux heures au bord du lac, c’était trop tard ! Nous avions mordu à l’hameçon et à présent, dès que c’est possible, nous profitons un maximum des carnavals vénitiens. Cigalon nous aide bien dans notre passion. 


DSC07607en rouge et noir